Une fin d’année assez particulière pour les sixièmes